Le 1er février, le Sénat a adopté la proposition de la sénatrice socialiste Nicole BONNEFOY, portant création d’un fonds d’Indemnisation des victimes des produits phytopharmaceutiques.

Ce texte était attendu par toutes les victimes des produits phytosanitaires. Il était attendu par l’ensemble des citoyens français.

 

Le groupe Nouvelle Gauche demande au Gouvernement de l’inscrire au plus vite à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale.