Comme chaque année les organisateurs ont concocté un programme pour cette 9ème édition où se mêlent icônes du rock, artistes confirmés et découvertes. Beauregard, c’est aussi un ensemble d’actions en direction de publics ne « pouvant avoir accès ou se déplacer au festival ». Cette année, dans le cadre d’un partenariat noué depuis 3 ans avec ses organisateurs, ces derniers ont à nouveau souhaité proposer aux responsables de centres socio culturel de la circonscription une tarification très réduite pour des familles. En amont du festival, certaines d’entre-elles ont pu visiter le site et découvrir l’envers « du décor ».

Durant la semaine, ce sont les détenues du quartier femmes de la maison d’arrêt de Caen qui ont pu écouter la chanteuse Daisy qui se produira vendredi sur la grande scène du festival. Beauregard, s’est également invité au CHU avec des animations et un concert de la même artiste au service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.  Ces initiatives participent de l’accès du plus grand nombre à la culture auquel je suis très attachée.