Comme chaque année, je me suis rendue à la cérémonie du 6 juin en l’honneur des 84 fusillés de la Maison d’Arrêt de Caen mercredi dernier.
84 résistants détenus exécutés quelques heures après le débarquement allié le 6 juin 1944.
Moment de recueillement pour ces hommes dont les corps n’ont toujours pas été retrouvés aujourd’hui.