Il y a quelques semaines, les acteurs culturels de « Basse-Normandie » publiaient une lettre ouverte à Hervé MORIN, Président de la Région Normandie, pour faire part de leurs inquiétudes sur les arbitrages pris par la Région en matière culturelle.

Ignorés, intimidés, ils assistent à un désengagement auprès des structures bas-normandes au profit de celles de Rouen.

Cela est inacceptable.

Il est impératif que les élus de la Région s’emparent de la question pour défendre un accès à la culture sur l’ensemble du territoire régional et une répartition équitable des aides et des moyens.