Celles et ceux qui avaient voté pour Emmanuel MACRON en pensant qu’il ferait une politique de droite et en même temps de gauche doivent se sentir aujourd’hui déçus tant les gestes en faveur des plus fortunés dans le budget sont criants.

C’est donc un Président libéral qui, par la mise place d’un prélèvement forfaitaire unique sur les revenus du capital et la diminution des prélèvements obligatoires des plus riches fait perdre à l’Etat prés de près de 7 milliards d’euros.

Face au tôlé provoqué par l’exonération initialement prévue pour des voitures et chevaux de course, des yachts ou des jets, c’est maintenant « un rétro pédalage en règle » pour tenter d’éviter cette image de Président des riches qui, désormais, s’impose dans l’opinion publique. La majorité parlementaire portera donc un amendement visant à surtaxer les 39 yachts immatriculés en France. Une surtaxe qui rapportera 10 millions d’euros….

10 millions d’euros d’un côté de nouvelles recettes et de l’autre un cadeau fiscal de près 7 milliards aux plus aisés… Il s’agit donc bien d’un choix politique totalement assumé que le groupe parlementaire Nouvelle gauche à l’Assemblée nationale dénoncera tout en proposant d’autres choix budgétaires.