La semaine dernière, après la réunion le lundi matin à Moult de plus de 500 planteurs pour valider le plan de reprise proposé par la Confédération des Betteraviers (CGB), j’avais pris l’initiative de rassembler l’après midi à la mairie de Cagny élus, salariés et représentants de la CGB.

Une initiative pour continuer à montrer toute la détermination d’un territoire à s’opposer à la décision du groupe allemand Südzucker. Après la présentation du projet de reprise par la CGB, le témoignage des maires de Cagny, Canteloup, Giberville, Saint Pair, ce sont les salariés du site qui, avec beaucoup d’émotion, se sont exprimés sur les difficultés de dialogue au sein de l’entreprise dans le cadre du PSE.

3000 pétitions contre la fermeture ont également été envoyées au Ministre de l’agriculture, Didier GUILLAUME, et à Südzucker. Depuis, j’ai proposé aux parlementaires du Calvados de signer avec moi une lettre au Premier ministre afin qu’une négociation franche et nécessaire s’engage avec le groupe Südzucker, car je suis persuadée que le gouvernement est désormais le dernier acteur capable de permettre de sauver le site de Cagny.
Photos

https://www.ouest-france.fr/normandie/cagny-14630/cagny-salaries-en-greve-usine-l-arret-6366952
https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/pres-de-caen-les-elus-restent-mobilises-contre-la-fermeture-de-la-sucrerie-de-cagny-6365137