C’est en qualité de membre du Comité des droits de l’homme des parlementaires que j’assiste, à huis clos, aux échanges sur la situation des parlementaires qui font face, dans le monde, à des violences, à des mauvais traitements, voire sont tués. Le Comité des droits de l’homme des parlementaires de l’UIP a pour objectif de les protéger et de les défendre. Seul mécanisme international doté d’un tel mandat, il a fait ses preuves en matière d’assistance concrète aux parlementaires qui sont victimes de violences.

Du 20 au 24 mars, a lieu la 144ème assemblée parlementaire de l’UIP- Parlement des parlements.

A l’ordre du jour de ces échanges : débat général sur le thème « Objectif zéro : mobiliser les parlements pour agir face aux changements climatiques » , Repenser et redéfinir les procédés d’élaboration des processus de paix en vue de favoriser une paix durable, Tirer parti des technologies de l’information et de la communication en tant que catalyseur pour le secteur de l’éducation, notamment en période de pandémie.

3 points d’urgence seront examinés

·Demande présentée par la délégation de l’Ukraine « L’agression de l’Ukraine par la Fédération de Russie et le Bélarus »

·Demande présentée par la délégation de l’Indonésie « Le rôle des parlements à l’appui d’une résolution pacifique du conflit russo-ukrainien »

Demande présentée par la délégation de la Nouvelle-Zélande « Résolution pacifique de la guerre en Ukraine, dans le respect du droit international, de la Charte des Nations Unies et de l’intégrité territoriale »


Mardi 22 mars, la 144ème Assemblée parlementaire a décidé de débattre d’une résolution d’urgence de dernière minute, Résolution pacifique de la guerre en Ukraine, respectant le droit international, la charte de l’ONU et l’intégrité territoriale, déposée par la délégation de l’UIP de NouvelleZélande.
La résolution d’urgence a reçu une grande majorité des voix exprimées dans un système basé sur des critères tels que la population du pays, le nombre de délégués présents et l’inclusion des Selon les Statuts et le Règlement de l’UIP, un seul point d’urgence peut être inscrit à l’ordre du jour de toute assemblée