Chaque année, de nombreux parlementaires partout dans le monde font face à des violences, à des mauvais traitements, voire sont tués. Le Comité des droits de l’homme des parlementaires de l’UIP a pour objectif de les protéger et de les défendre. Seul mécanisme international doté d’un tel mandat, il a fait ses preuves en matière d’assistance concrète aux parlementaires qui sont victimes de violences.

Lors de ce 161ème comité, nous avons passé en revue l’ensemble des cas des parlementaires arbitrairement détenus, empêchés, tués pour déterminer notre action afin de leur permettre de retrouver leurs droits, leur liberté, rétablir leur probité.