« Le temps des femmes est venu » déclare Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, dans un entretien accordé au Huffington Post à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, que je relaye bien volontiers.
L’essentiel est dit, l’analyse pertinente et les propositions socialistes essentielles.
Au-delà du bilan sur les grandes avancées en la matière largement initiées par la Gauche et singulièrement par les Socialistes, le combat pour les droits des femmes doit maintenant s’affranchir des tabous qui renvoient toujours aujourd’hui aux femmes le message selon lequel « l’entrée dans la vie de femme, c’est une évolution asymétrique à celle des hommes ».
Les socialistes portent de nombreuses propositions, dont un ministère de plein exercice doté d’un budget d’un milliard d’euros par an. Mais aussi de nombreuses actions concrètes allant des protections périodiques, au congé de paternité et maternité, à l’éducation sexuelle et au consentement au collège….
Simone de Beauvoir disait « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.”
Si les mentalités et la société changent fort heureusement, la vigilance, la persévérance et le partage de ce combat pour les droits des femmes restent d’une actualité criante.
L’engagement pris par 40 chefs de grandes entreprises françaises dans le JDD ce week-end pour atteindre, d’ici 2027, 30% de femmes dans les 10 % de postes à haute responsabilité en est la démonstration.
C’est la raison pour laquelle j’étais Place Bouchard à CAEN aujourd’hui.

Lire l’interview d’Olivier Faure