En séance publique le 31 janvier sur la proposition de loi pour une école vraiment inclusive, j’ai dénoncé l’action de la majorité qui, après avoir rétabli nos articles en commission le matin même, les a vidés de leur substance en séance.
La majorité en marche et le Gouvernement ont troqué la “déprécarisation des AESH” contre la nomination d’un référent.

 

Avant même d’entrer dans la discussion des articles, j’ai dénoncé la mascarade que le Gouvernement a orchestrée avec sa majorité à l’Assemblée.

Mon intervention en discussion générale le 31 janvier pour défendre notre proposition de loi pour une école vraiment inclusive.