Alors que je transmettais au Premier Ministre les vœux votés par 11 communes de ma circonscription pour l’amélioration des conditions d’exercice du métier d’AESH, la majorité en Marche à l’Assemblée nationale vidait de son sens le texte que les socialistes ont proposé pour améliorer le statut des accompagnants des élèves en situation de handicap.

Le groupe socialiste a réintroduit les dispositions rejetées en commission.

Le texte sera débattu dans l’hémicycle le jeudi 31 janvier.

Mes interventions en commission
la majorité vide le texte de sa substance
pourquoi ce texte doit être adopté

Lettres Ministre éducation et Secrétaire état personnes handicapées

Article Ouest France