Nous étions encore trop peu nombreux samedi à CAEN pour défendre l’AQUARIUS et l’obtention d’un pavillon pour que ce bateau puisse continuer à sauver les vies.

En 4 ans, 17.000 personnes fuyant la guerre, la persécution ou la famine sont mortes en Méditerranée. Et certains regardent ailleurs, au premier desquels Emmanuel Macron.

La mobilisation est essentielle aux côtés des associations pour sauver, par l’action, les valeurs qui fondent l’Europe. Sinon, à quoi bon…