Le “Beauvau de la sécurité” sera lancé le 1er février pour aboutir à une loi sur la sécurité intérieure “avant la présidentielle”.

  • Ce “Beauvau de la sécurité” était souhaitable, nous avions d’ailleurs été les premiers à le demander dans une question au gouvernement posée par Olivier Faure, le 10 juin 2020.
  • Aujourd’hui, il est nécessaire d’engager une réflexion sur le métier des forces de l’ordre, leur fonctionnement, leurs conditions de travail mais aussi sur leur complémentarité, leur coordination et le rapport qu’elles entretiennent avec nos concitoyens. Cette réflexion doit être menée sans tabou.
  • Ce “Beauvau de la sécurité” et la loi sécurité intérieure annoncée pour “avant la présidentielle” devront prendre en compte les propositions qui seront faites par la commission d’enquête sur le maintien de l’ordre créée à notre initiative et qui a rendu ses conclusions la semaine dernière.
  • Le Beauvau de la Sécurité doit être à la hauteur des attentes qu’il a suscitées. Il décevrait s’il se contentait de lister les 200 propositions du livre blanc de la sécurité intérieure. Il échouerait si les solutions proposées n’étaient pas assorties des moyens nécessaires à leur mise en œuvre.

Prendre connaissance des conclusions du rapport de la commission d’enquête et de ses 35 propositions https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3138_proposition-resolution.pdf