Alors que la France est engagée dans un déconfinement progressif, Claudia Rouaux, députée d’Ille-et-Vilaine, a rappelé lors des questions d’actualité qu’il était nécessaire de mener à terme le processus démocratique des élections municipales et communautaires
• À l’issue du premier tour de scrutin, le 15 mars dernier, les électeurs de plus de 30 000 communes ont élu un conseil municipal complet. À la suite de l’avis du Conseil scientifique Covid-19, le Gouvernement vient de donner son feu vert à l’installation des conseils municipaux d’ici la fin du mois de mai, dans le respect des précautions sanitaires. C’est une bonne chose.
• Néanmoins, l’incertitude persiste dans près de 5 000 communes, où un second tour doit être organisé. En cas de maîtrise de l’épidémie et dans le strict respect des consignes sanitaires, l’objectif de réaliser le second tour en juin peut être tenable partout où c’est possible. Si des raisons sanitaires empêchaient la tenue du second tour avant l’été, il faudrait sanctuariser les résultats du premier tour, dans le respect du vote des électeurs, pour ne pas risquer une raréfaction de l’offre démocratique.
Voir la question d’actualité de Claudia Rouaux