Jeudi 30 janvier, la majorité et le gouvernement ont refusé la proposition initiale du groupe UDI-Agir d’instaurer un congé de deuil de 12 jours plutôt que 5 aujourd’hui.

  • Rappelons tout d’abord que la législation actuelle fut adoptée en 2016, lors de l’examen du projet de loi « Travail ». Le relèvement de la durée du congé exceptionnel de deux à cinq jours fut permis grâce à un amendement de Michèle Delaunay, ex-députée socialiste de Gironde.
  • Celle-ci avait en effet soumis, quelques années auparavant, une proposition visant à instaurer un congé de dix jours, proposition qui n’avait pu aller au-delà de la seconde lecture par l’Assemblée nationale, alors qu’elle avait bénéficié d’un soutien unanime.

Nous avions bien évidemment soutenu cette initiative du groupe UDI-Agir de passer de 5 à 12 jours avec le secret espoir que la majorité accepte cette proposition de loi de bon sens.

Malheureusement, la majorité et le gouvernement l’a refusé. Christian Hutin, député du Nord, s’en est ému auprès du Premier ministre.

Question de Christian Hutin – Député du Nord https://www.youtube.com/watch?v=a4IoxFOrXgE&feature=youtu.be