Alors que, pour les élections municipales de 2020, plus 50% des élus municipaux ont décidé de ne pas se représenter, le Président a décidé, contrairement à ce qu’il avait promis l’année dernière (*), de ne pas venir rencontrer les maires à l’occasion de leur congrès annuel.

Un mépris, une arrogance vis-à-vis de ces élus locaux qui, au quotidien, doivent faire face à de plus en plus de difficultés pour assurer les mêmes services à leur population en raison des baisses de dotations d’Etat aux collectivités décidées par le gouvernement actuel.

Non content de ne pas respecter sa parole, le Président de la république a voulu, comme il le fait depuis son élection, maitriser parfaitement sa communication en invitant 1.000 maires à l’Elysée. Une démarche qui vise, comme vient le déclarer un maire qui a refusé l’invitation « à très probablement séduire individuellement les maires plutôt que d’affronter une salle qui se pose légitimement des questions ».  

 (*) « Je m’engage à une chose, si vous l’acceptez, c’est venir chaque année rendre compte des engagements que je viens de prendre parce que c’est cela l’esprit de responsabilité dans la République ». Emmanuel MACRON – Congrès des maires 2017.