Comme chaque année, je me suis rendue à la réunion du conseil d’évaluation de la Maison d’arrêt qui fait le bilan de l’année du fonctionnement de cet établissement.

Le nombre de personnes incarcérées reste très élevé et on ne peut que regretter que la baisse de la surpopulation carcérale durant le confinement en 2020 ait de nouveau très rapidement été stoppée. La Maison d’arrêt de Caen est de nouveau confrontée à des conditions de détention et de travail difficiles.