Avec 70 autres députés issus de l’ensemble des groupes parlementaires de l’Assemblée nationale, j’ai signé la proposition de résolution portée par Marie Georges BUFFET et Régis JUANICO, appelant la création d’une commission d’enquête sur les conditions d’exercice des Conseillers Techniques Sportifs (CTS).
En effet, un amendement du gouvernement dans la loi sur la transformation de la fonction publique prévoit le détachement d’office de fonctionnaires vers des organismes de droit privé, ouvrant ainsi la possibilité au ministère des Sports de détacher les CTS auprès des fédérations même sans leur accord. Cette disposition a suscité de nombreuses réactions dans le milieu sportif et vient déstabiliser l’organisation du sport français, à un an des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo et à cinq ans des Jeux de Paris.
Comme mes collègues députés, je suis opposée à ce projet qui va gravement fragiliser le modèle sportif français.
Il convient de dresser un bilan complet sur les conditions d’exercice des CTS, leur apport dans les performances de haut niveau des athlètes français et dans le développement du sport pour toutes et tous et d’identifier les conséquences engendrées par leur transfert auprès des fédérations sportives ainsi que les conditions de ce transfert.

https://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Les-parlementaires-se-saisissent-de-la-crise-des-cadres-techniques-sportifs-cts/1026467