Ce matin, dans le cadre du débat sur la situation au Sahel, j’ai rappelé au Ministre de l’Intérieur la nécessité pour la France de s’impliquer davantage dans le projet de Grande Muraille Verte.

J’ai aussi souhaité évoquer l’utilisation des compétences techniques de la force Barkhane auprès des populations locales afin d’améliorer leur quotidien et les appuyer dans la mise en œuvre d’infrastructures pour l’accès à l’eau ou à l’énergie.

Manifestement, cette hypothèse n’est pas à l’étude par le Gouvernement.