Dans le cadre de la semaine de contrôle du Gouvernement, le Groupe Socialistes et apparentés a souhaité inscrire à l’ordre du jour un débat sur les conclusions du rapport que j’ai présenté en septembre sur « les enfants sans identité ».

Occasion, après les débats sur le projet de loi visant à lutter contre les inégalités mondiales, d’aller plus loin dans la mobilisation de la France sur le sujet.

J’ai été heureuse de constater la prise de conscience du Ministère des affaires étrangères sur le nécessaire engagement de la France et de l’entendre décliner les mesures qu’il entendait mettre en œuvre.

Ce rapport et les travaux que je mène depuis plusieurs années auront permis de faire un pas de géant sur l’engagement de la France pour ces enfants.

Je ne peux que m’en féliciter.

Voir mes interventions et la réponse du Ministre ci-contre et ci-dessous

La France peut jouer un rôle déterminant, mon intervention détaillant les actions à mettre en oeuvre

1/2

2/2

Au- delà d’une prise de conscience du Gouvernement de ce fléau, notre rapport aura permis une véritable mobilisation et des engagements du Ministère.

1/2

2/2