Entre 2021 et 2022, 34 bureaux de postes vont être impactés dans le Calvados par des mesures de réorganisation de la direction de la Poste. Diminution des horaires d’ouverture, passage à un facteur guichetier, transformation en agence postale communale ou en point service commerce, fermeture définitive, autant de « mutations » qui vont réduire l’offre de services pour les habitants dans les communes. A terme, il y aura sur certains territoires une absence totale de bureau de poste. 

C’est pour dénoncer cette situation que je me suis rendue à Giberville samedi dernier à l’invitation du maire, Gérard LENEVEU, afin de dénoncer cette situation et apporter mon soutien à la mobilisation contre cet appauvrissement du service public de la Poste. Une mobilisation à l’initiative des élus municipaux de la commune qui doit maintenant s’amplifier avec celle des usagers.