A l’occasion de la rentrée scolaire, Gérard Leseul a tiré le bilan de ces cinq dernières années, marquées par la régression, dans nos écoles, collèges et lycées.

  • La régression concerne d’abord le niveau des élèves. Les différentes études internationales démontrent malheureusement que, pour la première fois, le niveau des élèves français chute, aussi bien en lecture (de 3 points)  qu’en sciences (de 8 points) et en mathématiques (de 10 points), passant sous les moyennes de l’Union européenne.
  • La régression est nette en ce qui concerne l’encadrement scolaire, particulièrement dans le public. En cinq ans, le gouvernement a baissé le nombre moyen de professeurs par élève dans le second degré de 10 % dans le public. Dans le premier degré, le nombre moyen de professeurs par élève a baissé de 1,8 % dans le public, quand il a augmenté de 11 % dans le privé !