EDF est le premier producteur et fournisseur d’électricité en Europe, et le 3ème au monde. EDF constitue, pour tous les Français, une fierté, de technologie, d’invention, d’ingénierie et d’efficacité.

Depuis sa création en 1946, aucun gouvernement, qu’il soit de droite ou de gauche, n’aurait osé imaginer démanteler EDF.

Pourtant, à travers son projet « Hercule », le gouvernement envisage de couper EDF en trois, c’est-à-dire le démanteler et affaiblir la souveraineté de notre pays et le principal outil de notre transition énergétique.

Le Groupe socialistes et apparentés, dont je fais partie à l’Assemblée nationale, a interpellé le Gouvernement sur ce sujet.

Absolument pas satisfaits des réponses apportées, nous proposons, avec les sénateurs socialistes, écologistes et républicains, un référendum d’initiative partagée pour empêcher le démantèlement d’EDF.

Nous allons soumettre prochainement une proposition de loi référendaire à l’ensemble des députés et sénateurs. Dès le feu vert du Conseil constitutionnel obtenu, nous appellerons l’ensemble des Françaises et des Français à stopper ce démantèlement d’EDF.

Il est en effet inconcevable de porter une telle atteinte à notre souveraineté énergétique et les français doivent pouvoir s’exprimer sur le sujet.

La mobilisation de tous sera nécessaire pour que ce référendum puisse aller à son terme, vous avez donc aussi un rôle à jouer dans ce combat que nous lançons.

QAG Valérie Rabault

QAG Marie-Noëlle Battistel