Après trois mandats successifs comme députée de la 2ème circonscription, j’ai annoncé par voie de presse cette semaine que je ne solliciterai pas un nouveau mandat de députée.

C’est bien sûr une décision difficile à prendre dans le contexte politique instable actuel avec la montée de l’extrême droite. Mais vous le savez, j’ai, dès le début de mon mandat, indiqué que je voulais faire de la politique autrement.

C’est une nécessité absolue pour permettre de renouer les fils entre celles et ceux qui ne croient plus en la politique et ceux qui sont détenteurs d’un mandat; c’est à dire les élu.e.s.

C’est pourquoi, tout au long des trois législatures, j’ai respecté mon engagement de n’avoir qu’un seul mandat, celui de députée. Je m’y suis tenue.

De même, aujourd’hui il me semble fondamental qu’un.e élu.e ne « s’accroche » pas à son mandat et mette tout en oeuvre afin que d’autres, sur la base de valeurs partagées, puissent aussi s’inscrire dans un parcours politique au service de nos concitoyens.

C’est le choix que je fais aujourd’hui avec le sentiment profond du devoir accompli dans le respect de mes engagements auxquels je n’ai jamais dérogés.