Même si le montant des dons collectés ne diminue pas, c’est dans un contexte de baisse du nombre de donateurs que la 34ème campagne des restaurants dues Restos du Cœur a été lancée. Ses 72.000 bénévoles auront encore en charge la distribution de 130 millions de repas. Alors que 38 % des personnes accueillies aux Restos sont mineures et que 50% ont moins de 25 ans, l’association caritative a plus que jamais besoin du soutien de l’Europe et plus particulièrement du Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis (FEAD), qui finance un repas sur quatre aux Restos. Il est primordial que cette aide soit maintenue dans son principe et à même hauteur afin que les actuelles négociations engagées ne débouchent pas sur une diminution des moyens dédiés à la lutte contre l’exclusion en Europe.