Après deux ans, le moment d’un premier bilan est venu. Et malheureusement les choix du gouvernement ont des conséquences terribles pour les territoires et nos concitoyens, notamment les plus fragiles d’entre eux : sous-investissement dans les outre-mers, crise dans les urgences, diminution du nombre d’emplois aidés…

Marie-Noëlle Battistel, députée de l’Isère, a interrogé le gouvernement sur cet oubli des plus fragiles et des territoires délaissés.

Voir la Question de Marie-Noël Battistel