Pour que l’Assemblée reprenne toute sa place dans la gestion de la crise sanitaire et son contrôle, nous faisons trois propositions à Richard Ferrand.

▪ La réinstallation immédiate de la mission d’information sur l’impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l’épidémie de Covid 19, qui a brusquement et inexplicablement mis fin à ses travaux le 27 janvier, alors que l’épidémie continue de produire ses effets sur notre territoire ;

▪ La création à l’Assemblée nationale d’une commission d’enquête sur la préparation et la gestion de la campagne vaccinale ;

▪ L’installation d’un comité scientifique auquel le Parlement pourrait avoir accès de manière indépendante.

 

Lire notre courrier