Si la mobilisation citoyenne prend de l’ampleur, ce n’est pas parce que nos concitoyens sont opposés aux mesures de transition énergétique, mais parce que ces augmentations s’ajoutent à une politique fiscale injuste, à des restrictions déjà imposées aux retraités, aux fonctionnaires, aux locataires, aux malades, aux familles… et que le produit de la surtaxation des carburants ne finance qu’à hauteur de 20 % les politiques environnementales. Les taxes augmentent mais l’effort budgétaire consacré à la transition énergétique reste stable.

Au fond l’arnaque peut se résumer en quelques mots : au prétexte de lutter contre le

réchauffement climatique, le gouvernement prélève davantage de taxes sur l’ensemble des Français pour financer les cadeaux fait à quelques-uns. Les taxes augmentent mais la part réservée à la transition énergétique est stable. Cherchez l’erreur.

Prendre connaissance de la résolution du bureau du Parti socialiste