J’étais aux côtés des acteurs de la culture à Caen samedi pour leur manifester mon soutien et, avec eux, demander au Gouvernement de revoir sa copie en matière d’ouverture des lieux culturels et de soutien aux acteurs du monde de la culture.

Ce rassemblement fédérateur mais aussi témoin de la souffrance du  monde de la culture demande qu’on ouvre à nouveau les portes au public.

L’incompréhension est toujours la même sur l’ouverture permanente des grandes surfaces et la fermeture des musées, des salles de cinéma ou de théâtre.

L’incompréhension est totale sur la mise en œuvre de la réforme de l’Assurance chômage dès juillet prochain alors que les acteurs du monde de la culture sont empêchés de travailler depuis un an.

L’inconnue est totale sur le traitement des intermittents du spectacle.

Autant d’éléments qui justifient ce mouvement.