Cette semaine débutent les débats sur le projet de loi Climat et Résilience du Gouvernement.

Censé reprendre sans filtre les propositions de la convention citoyenne pour le climat, avec ce texte, le Gouvernement suit sa propre feuille de route et reste bien timide face aux enjeux du réchauffement climatique.

Si la tâche est complexe, si les efforts doivent être portés par tous, citoyens et consommateurs, entreprises, agriculteurs… rien ne peut se faire sans volonté politique affirmée et sans objectifs clairs et cohérents avec les échéances des accords internationaux que nous avons signés et les données scientifiques, notamment celles du GIEC.

Nous avons déposé de nombreux amendements afin que ce texte marque une véritable étape dans notre lutte collective contre le réchauffement climatique. Nous avons interrogé les habitants de nos circonscriptions sur les propositions de la convention citoyenne afin de nous appuyer sur leur avis qui sont, dans une écrasante majorité, favorables aux changements proposés.

C’est l’heure de vérité pour ce Gouvernement qui ne cesse de scander dans les enceintes internationales sa volonté de protéger la terre et ses habitants mais a bien du mal en France à prendre les décisions qui s’imposent.

 

Questionnaire sur la convention climat

50 habitants de la circonscription ont pris le temps de répondre aux 148 questions posées. Je les en remercie. Les données de cette enquête ont été transmises au groupe Socialistes et apparentés afin de les agréger et de pouvoir s’appuyer sur les résultats dans les débats.

Vous trouverez en suivant ce lien la synthèse de la 2ème circonscription du Calvados