Les députés socialistes et apparentés, sous l’impulsion de Boris Vallaud, député des Landes, Jean-Louis Bricout, député de l’Aisne et Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle, ont déposé une proposition de loi portant création d’une prime pour le climat et de lutte contre la précarité́ énergétique.

Nous lançons aujourd’hui le site primeclimat.fr et mettons en ligne une note présentant le dispositif.

Présentée à de nombreux acteurs qui l’ont accueilli très favorablement, cette proposition a été́ transmise en décembre 2019 à la Convention citoyenne pour le climat, qui place désormais la rénovation thermique des bâtiments à la première place de ses recommandations.

Le bâtiment représente 43 % de la consommation d’énergie finale en France et compte pour près du quart des émissions de gaz à effet de serre. En 2017, les Français ont consacré 1 683 euros en moyenne au chauffage de leur logement, une moyenne qui atteint 2 230 euros pour les ménages se chauffant exclusivement au fioul.

La rénovation énergétique des logements est donc un gisement majeur de bénéfices environnementaux, économiques et sociaux.

Notre proposition de loi vise à rénover 760 000 logements par an pendant 30 ans, afin d’éliminer les passoires thermiques en 10 ans et de sortir 12 millions de personnes de la précarité énergétique. La prime pour le climat sera également un gisement d’emplois durables pour toute la filière du bâtiment, un enjeu d’autant plus fort au regard des conséquences économiques de l’épidémie de Covid-19.

Avec ce dispositif, qui peut couvrir 100% du coût de la rénovation énergétique, les propriétaires n’auront rien à débourser au moment des travaux, la prime pour le climat est une avance dont le montant à rembourser sera calculé selon la situation sociale des propriétaires, en prenant en compte les disparités territoriales entre zones urbaines et rurales.

Le site internet http://primeclimat.fr/