L’hypocrisie et la mascarade de la majorité maintiennent les Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap (AESH) dans la précarité