Lors des questions au Gouvernement du 15 février, j’ai, une nouvelle fois, interpellé la secrétaire d’Etat sur la réforme en cours pour la prise en charge des fauteuils roulants. Sa réponse ne permet pas de savoir si le libre choix et sa réelle prise en charge seront assurés