Nous avons voté pour la loi bioéthique. Elle comprend des avancées notables pour la science et la société, dont l’emblématique ouverture de la procréation médicalement assistée, ou PMA, aux couples de femmes et aux femmes seules.

  • Si nous en sommes là aujourd’hui, c’est bien parce que des avancées sociétales majeures ont été portées par des gouvernements de gauche dans le passé. Nous pensons au Pacs adopté en 1999 sous le gouvernement de Lionel Jospin. Nous pensons évidemment au Mariage pour tous adopté en 2013.
  • Ces avancées ont permis une reconnaissance juridique et des droits nouveaux à celles et ceux qui n’en avaient pas. Elles ont aussi et surtout permis une évolution de la société. Aujourd’hui 67% des Français se disent favorables à l’ouverture de la PMA pour toutes les femmes, contre 53% en 2014.
  • Durant les deux années de débats parlementaires, Hervé Saulignac puis Gérard Leseul ont aussi mené le combat contre les discriminations en fonction de l’orientation sexuelle lors du don du sang.

Un délai d’abstinence spécifique est encore imposé en France aux hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes : il est de quatre mois aujourd’hui. De nombreux pays ont déjà ouvert le don du sang aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, parmi lesquels le Portugal, l’Espagne, l’Italie ou Israël et même la Pologne.

Lors de la nouvelle lecture de ce projet de loi, le gouvernement a fini par reprendre la position portée par le groupe Socialistes et apparentés. Nous nous en félicitons et serons vigilants sur la publication des décrets et l’effectivité rapide de cette mesure permettant de mettre fin à une discrimination. 

Explication de vote Gérard Leseul, Député de Seine-Maritime

https://www.youtube.com/watch?v=Y5zoBRcG3uA