Depuis plusieurs jours, les médias se font l’écho de la décision du Président de la Région Normandie de fusionner l’Orchestre Régional de Normandie (ORN) avec celui de l’Opéra de Rouen. Cette mesure prise unilatéralement ne prend pas en considération le magnifique travail réalisé par l’ORN depuis des années pour permettre à des publics éloignés de la culture d’accéder à des spectacles de qualité.

L’Orchestre Régional de Normandie, c’est aussi des centaines de représentations données chaque année, dans tous les départements, grâce à des partenariats noués avec diverses structures culturelles. Une coopération qui s’inscrit dans une logique d’ouverture à d’autres disciplines comme le théâtre, le cirque, la littérature, la danse, le cinéma…. Un pluralisme enrichissant pour les publics et pour les territoires qui donne une dimension toute particulière à l’action de l’ORN.

La fusion, et donc la disparition de l’ORN, telle que décidée par le Président Hervé MORIN, ne m’apparait donc pas envisageable. C’est pourquoi j’ai sollicité les parlementaires du Calvados afin d’adresser un courrier à ce dernier pour lui indiquer notre volonté de le voir surseoir à sa décision.

Enfin, j’ai également adressé le texte de la municipalité de Mondeville (siège de l’Orchetre Régional de Normandie) à des élu..e.s de la circonscription et qui demande que soient préservés ses moyens et son autonomie.

Prendre connaissance du courrier ci-dessous.