Joël Aviragnet a rappelé en 2 chiffres la réalité des conditions de travail des professions intermédiaires de santé (infirmiers en bloc opératoire, anesthésistes et infirmiers puériculteurs …)
• Le premier : 16 euros par mois. C’est là, la valorisation indiciaire minime que le gouvernement leur a accordée en début de carrière.
• L’autre chiffre, c’est 13 euros. C’est la différence en salaire net mensuel, que touche un infirmier en bloc opératoire, par rapport à un infirmier en soins généraux malgré 18 mois de formation supplémentaire.

Nous demandons de rétablir la cohérence dans la rémunération de ces professions en majorant l’indice, et la rémunération des infirmiers en bloc opératoire, des anesthésistes et des infirmiers puériculteurs.
La question de Joël Avignaret