Le jeudi 6 janvier, j’intervenais dans le cadre de la semaine de contrôle du Gouvernement sur le plafonnement des frais bancaires qui rapportent 6.5 milliards d’euros aux banques chaque année. Ce sont les citoyens les plus démunis qui sont les plus touchés et victimes d’intimidations et de frais augmentant la précarité dans laquelle ils se trouvent.

Il est urgent d’agir