Communiqué de la délégation socialiste au Parlement Européen

Le Parlement européen a adopté définitivement la directive « droit d’auteur », ce dont les eurodéputés socialistes et radicaux de Gauche se réjouissent.

Pour Virginie Rozière, eurodéputée radicale de gauche membre de la commission des affaires juridiques, et Pervenche Berès, co-Présidente de l’intergroupe industries culturelles et créatives, « c’est aujourd’hui une victoire historique pour la Culture et la liberté de la presse au XXIème siècle ; il est manifeste que les GAFA s’enrichissent en pillant le travail des créateurs. Il fallait rééquilibrer le rapport de force en défendant ceux qui font, ceux qui créent, tout simplement car tout travail mérite salaire. C’est chose faite ! ».

« Cette victoire n’est pas uniquement celle de la Culture. C’est une victoire culturelle au sens noble du terme.  Ce combat va beaucoup plus loin que la défense de la création et des créateurs,  il est fondateur et embrasse bien d’autres champs : celui des rapports de travail dans un monde numérisé ; celui de la défense d’une information plurielle et de qualité ; celui qui démasque un Internet qui se présente comme espace de liberté alors qu’il se construit en espace purement commercial,  et celui surtout de la souveraineté européenne par rapport aux volontés de domination des géants numériques qui ne reculent devant aucun moyen, aucun mensonge, aucune manipulation pour défendre leurs intérêts.  Cette victoire constitue un premier pas essentiel pour mettre un terme à cette visée hégémonique » ajoutent les deux eurodéputées.

« L’heure est désormais à la reconquête, d’autres chantiers sont devant nous, à commencer par faire payer des impôts là où ces multinationales font des bénéfices. Cette bataille n’est pas la dernière, mais elle rend l’Europe et les défenseurs de la démocratie plus forts pour les combats qui s’annoncent. »  concluent Virginie Rozière et Pervenche Berès.