Proposition de loi n°3 – mai 2016

Visant à rendre obligatoire dans le cursus scolaire des séjours linguistiques

Exposé des motifs

Mesdames, Messieurs,

Lors d’une séance d’anglais réalisée en classe, nous discutions de l’intérêt de parler couramment une langue étrangère. Nous avons constaté que dans notre entourage très peu d’adultes étaient bilingues, notamment savaient parler anglais.

Dans notre classe de 31 élèves, 5 adultes seulement savent parler une autre langue. Pourtant, la majorité des adultes a reçu à l’école des cours d’anglais toutes les semaines à raison de plusieurs heures et ceci durant au minimum 7 ans (de la 6ème à la terminale).

On en déduit que notre pays, la France, n’a pas les bons outils pour enseigner les langues étrangères aux enfants.
Dans la presse, on lit souvent que la France a la réputation d’être « mauvaise élève » en matière d’apprentissages des langues. A priori ce n’est pas avec des manuels et des bandes audio qu’on peut transmettre efficacement un tel savoir aux enfants.

C’est la raison pour laquelle nous désirons changer les choses ; permettre aux enfants d’apprendre l’anglais autrement.
Nous voulons que l’Etat s’engage à ce que les enfants fassent un séjour linguistique obligatoire de 2 semaines tous les 2 ans à compter du CM1 jusqu’à la terminale. Cette immersion au sein d’un pays anglophone permettra réellement aux élèves de progresser d’une façon spectaculaire et durable puis de s’enrichir d’une autre culture.

Parlement de loi - Proposition de loi n°3

Présentée par

Camille Valente, Maloan Bacheley, Andréa Letellier, Hannah Croquet, Théo Boure, Lorie Alleaume, Sélèna Le Buan, Zoé Liard, Florian Lessault, Jonas Le Duff, Loane Corbin, David Lachèvre, Pauline Verdière, Laurana Leblond-Galot, Simon Robillard, Leane Fauvel, Léna Mahieu, Emma Lepage, Lou-Anne Heuzé, Lucas Freidoz, Louise Eloi, Ilan Collet, Emma Bisson, Maxime Geffroy, Mathis Laddi-Burri, Léa Huguenin, Yanis De Gray, Noa Bebin, Lucas Dauvilaire, Robin Othon, Maëlys Depriester.

Elèves de la classe de CM2 de l’école élémentaire de Troarn – Académie de Caen.

Proposition de loi

Article 1

L’Etat s’engage à participer au financement de ces séjours linguistiques organisés dès la classe de CM1.

Article 2

L’Etat rend obligatoire ces séjours linguistiques en imposant au ministère de l’éducation nationale de les ajouter dans tous les programmes, de l’école élémentaire au lycée. Ce séjour sera obligatoire pour tout élève sauf en cas d’hospitalisation ou de maladie ne permettant pas le suivi médical dans le pays anglophone. Dans le cas d’un enfant à mobilité réduite, le séjour d’un accompagnateur supplémentaire sera envisagé.

Article 3

Ces échanges linguistiques seront d’abord expérimentés dans deux académies volontaires durant 5 ans. Durant ces séjours, les élèves français prendront la place des élèves anglophones au sein de leur classe et de leur famille et inversement.

Article 4

Après cette expérimentation, une évaluation sera faite pour mettre en évidence les bénéfices d’un tel apprentissage. Ensuite, cette action sera conduite sur l’ensemble du pays.