L’assemblée nationale examine depuis hier la réforme de son règlement. Sujet peu suivi par les médias, mais pourtant déterminant pour le fonctionnement de notre démocratie. En effet, la majorité En Marche propose un texte qui institutionnalise l’affaiblissement du Parlement et empêche la parole des députés et l’expression des opinions divergentes.
J’ai défendu, hier dans l’hémicycle, l’esprit de notre Constitution, la sauvegarde du débat parlementaire et les droits d’une opposition identifiée et définie juridiquement.

Vidéo de mes interventions ci-dessous.