Les français n’ont rien attendre de ces nouvelles anciennes têtes devenues ministres. Ils appliqueront avec zèle la même politique macroniste, celle qui favorise les plus riches.

Ce remaniement montre la faiblesse de la base politique de la Macronie, construite en fait sur du sable. Le recyclage est de mise, comme lors de la démission de Nicolas Hulot. Une faiblesse de la profondeur de banc, comme l’on dit en sport collectif. Les français, qui se sont totalement désintéressés de ce jeu de chaises musicales, savent que ces nouveaux ministres continueront sur la ligne ultra libérale suivie depuis des mois, celle qui favorise les plus riches.