Un public nombreux était présent pour la réunion que nous avons organisée au Centre des Congrès sur les enjeux du référendum contre la privatisation d’Aéroport de Paris.

Toutes les formations politiques opposées à cette privatisation ont été à l’initiative de cette rencontre, de la France Insoumise, au PCF, à ELLV, en passant par le parti socialiste, CAP 21, les Radicaux de Gauche, Génaration.S, le Parti de Gauche et aussi le député Républicain Sébastien Leclerc.

Ensemble, nous avons reçu les représentants de syndicats d’aéroport de Paris venus nous présenter les enjeux de cette privatisation qui ne se résume pas à la privatisation de la galerie commerciale des aéroports.

Il s’agit, dans ce combat de défendre le service public, de protéger un lieu stratégique, de garder la maîtrise de cette frontière de la France et de laisser au budget de l’état les recettes engendrées par l’activité des aéroports.

Il s’agit aussi, face au défi climatique, de garder la maîtrise de cet espace et de l’ensemble du foncier dont l’état est propriétaire.

Bref, c’est l’affaire de tous. Pas seulement celle des parisiens ou de ceux qui prennent l’avion.

C’est le message qui a été passé durant ces deux heures d’échanges.