En Normandie, 150 postes d’enseignants seront supprimés alors que le nombre d’élèves augmente. Face à l’inquiétude grandissante de la communauté éducative, les parlementaires normands de gauche ont saisi le Ministre de l’éducation nationale.

Prendre connaissance de notre courrier ci-dessous