Le Groupe socialistes et apparentés, entre autres, avait déposé un recours devant le Conseil d’Etat mettant en cause la validité de la circulaire du Ministre de l’Intérieur attribuant des nuances politiques aux candidats aux Municipales.

Le 31 janvier, le Conseil d’Etat a rendu sa décision et a suspendu l’attribution des nuances dans les seules communes de plus de 9000 habitants, les conditions d’attribution de la nouvelle nuance « Liste divers centre » créée à l’occasion par le Ministre, et le classement de Debout la France dans le bloc « extrême droite ».

Avec cette décision qui nous donne raison, la démocratie a gagné. Nos concitoyen·ne·s sauront pour qui ils·elles votent et qui dirige leur commune. La manoeuvre politicienne de la République en Marche et de Christophe Castaner a été stoppée par l’état de droit.