Présente à la mairie de Colombelles pour la réunion-bilan du dispositif « Territoires zéro chômeur longue durée » sur ce territoire, j’ai pu mesurer, sur la ville, les effets concrets de la première loi adoptée en 2016. Au total, 75 personnes ont retrouvé un CDI sur la commune.

Ce dispositif est une révolution dans l’approche de la lutte contre le chômage de longue durée : « Il s’agit de rediriger les budgets publics issus des coûts de la privation d’emploi pour financer les emplois manquants en assurant de bonnes conditions de travail ».  Expérimentée sur 10 territoires sur toute la France, une nouvelle proposition de loi vient en débat à l’Assemblée nationale le 15 septembre pour étendre ce dispositif à d’autres territoires. Aujourd’hui, s’il existe une unanimité politique pour défendre ce texte, il reste encore dans la loi des points à améliorer comme le demande l’association nationale « Territoires zéro chômeur longue durée» https://www.tzcld.fr/points-de-satisfaction-et-evolutions-attendues-sur-la-proposition-de-loi-deposee/. L’extension à 100 territoires au lieu des 30 prévus permettrait, par exemple, pour la Normandie d’obtenir une ou plusieurs autres expérimentations sur des communes de la région.

Alors que la crise sanitaire n’est pas terminée et qu’une potentielle crise économique est de nature à augmenter le nombre de chômeurs dans notre pays, il appartient aux parlementaires d’appuyer les demandes de l’association. C’est ce que le groupe socialiste fera tout au long des débat.

Article Ouest France