Le nombre de contaminations explose dans les écoles :

  • On recensait 15 484 enfants contaminés le 19 mars, contre 9 221 la semaine précédente
  • On recensait 1 809 enseignants contaminés au 19 mars, contre 1 106 il y a dix jours
  • Ces chiffres ne sont que très partiels car seulement 300 000 tests sont réalisés chaque semaine dans les écoles, loin de la promesse faite par le Ministre de l’Education nationale d’en réaliser 1 million par semaine.

Le Gouvernement affiche la volonté de garder les écoles ouvertes. Cela est possible grâce à nos enseignants qui permettent aux jeunes de poursuivre leur scolarité. Mais il est de plus en plus compliqué d’assurer les remplacements des enseignants contaminés. Jean-Louis Bricout a demandé deux choses :

  • La massification des tests salivaires dans les écoles. Ces tests doivent être gratuits, le choix du gouvernement de faire participer financièrement les enseignants aux tests salivaires n’est pas digne de la reconnaissance que nous leur devons.
  • Ouvrir la vaccination aux enseignants, qui sont aujourd’hui en première ligne face au virus. Le Président de la République a annoncé que ce serait une priorité mi-avril ou fin avril. Cela sera trop tard.

Question de Jean-Louis Bricout, Député de l’Aisne ci-contre