Le décret relatif aux titres électroniques a fait l’objet de débat à l’Assemblée et au Sénat. Le Conseil National du Numérique a, par ailleurs, lancé une consultation publique afin de recueillir l’avis des citoyens sur la création de ce fichier qui centralisera les données personnelles et biométriques de la population française.
Je fais partie de ceux qui souhaitent que d’autres alternatives à la création de ce fichier soient explorées dans le cadre d’un débat sur un texte législatif. C’est ce que j’ai rappelé en signant la lettre ouverte « Mégafichiers » : une centralisation « inutile et dangereuse » publiée dans Libération.

Lire la tribune